Hô-Chi-Minh-Ville (couramment appelée Saigon) est une ville du sud du Vietnam célèbre pour le rôle décisif qu'elle joua lors de la guerre du Vietnam. Elle est également connue pour ses édifices coloniaux français, comme la cathédrale Notre-Dame de Saigon, entièrement bâtie à partir de matériaux importés de France, et la Poste centrale, datant du XIXe siècle. Des étals de restauration bordent les rues de la ville, en particulier autour du marché animé de Bến Thành.

Histoire Saigon – Ho Chi Minh ville

Saigon est une ville jeune du Vietnam, cela n’est plus à discuter, surtout par rapport à d’autres villes vietnamiennes comme Hoi An dans le Centre ou Hanoi dans le Nord. Mais ses plus de 300  ans d’histoires à peine ont été à la fois riches et mouvementés, ce qui a fait de Saigon le plus grand pôle du Sud Vietnam sur tous les aspects: économique, culturel…

Au début du XVIII siècle

Saigon n’était qu’un petit port fluvial. Si on remonte encore plus loin dans l’histoire, dès la fin du XV ème siècle, des premiers annamites s’installaient d’une manière spontanée sur cette terre connue comme une terre très fertile. Une nouvelle vague d’immigration s’intensifiait  entre 1623 et 1698. Puis juste à côté d’elle, Cho Lon attirait des premiers immigrants étrangers: des chinois fuyant la dynastie Minh s’implantaient, créant une première plaque tournante commerciale dynamique de la région. Le nom Saigon commençait alors à se faire connaitre comme une terre sur laquelle cohabitaient des habitants aux origines très différentes (kh’mers, cham, chinoise, indienne, viet). Au centre de ces derniers mouvements de marche vers le Sud, les seigneurs Nguyen siégeant au Centre du pays jouaient un rôle important.

Quand la dynastie Nguyen eut unifié un Vietnam long du Nord au Sud après avoir renversé les frères révoltés de Tay Son, Saigon-un ancien fief contre les frères de Tay Son-fut devenu, suite à une ordonnance du premier empereur de cette dynastie, la citadelle de Gia Dinh

– 1859

La citdelle de Gia Dinh fut occupée par les militaires français, devenant le siège de la colonie française en Cocinchine. Le profil de Saigon ne cessait de changer alors quand les Français commençaient à aménager la ville selon un style français. Le nom “Ville de Saigon” date de cette période.

– 1867

La Cochinchine devient une colonie française et Saigon jouait lors le rôle d’un important centre administratif, militaire, économiqe…de cette terre.

– À la fin de guerre d’Indochine en 1954

Saigon entrait dans une période tourmentée, entre les forces pro-américaines de Diem, celles de Bao Dai-dernier roi vietnamien et celles en faveur de Ho Chi Minh . En 1955, Diem réussit à évincer Bao Dai du pouvoir pour régner Saigon, capitale de la République du Vietnam, un régime pro-américain.

– Entre 1965 et 1975

Saigon qui hébergait le cerveau d’une machine de guerre était au centre des disputes et de basculements de pouvoirs. En 1973, suite à l’Accord de Paris, Saigon vit le retrait des troupes américaines. L’année 1975 témoigna du chute du régime pro-américain et adopta le nom “Ho Chi Minh-Ville”, un hommage à un homme incarnant le salut national et l’unité territoriale du pays.

– Depuis 1975

La ville (Ho Chi Minh-Ville depuis) est administré comme d’autres villes vietnamiennes par un seul régime. Depuis plus de vingt ans de renouveau, Ho Chi Minh-Ville et Hanoi deviennent les deux plus pôles économiques du pays. Ho Chi Minh-Ville, aux yeux des Vietnamiens, incarne toujours la modernité, le dynamisme, la vitalité, une locomotive de l’économie nationale.

Géographique de Saïgon – Ho Chi Minh ville

Sur le plan géographique, Saïgon ou Hồ Chí Minh Ville actuellement, se trouve dans le Sud du Vietnam à une distance courte du delta de Mékong, sur les rives de la rivière Saïgon.

Cette métropole vietnamienne bénéficie d’un statut similaire à une province en raison de son imposante superficie, qui s’étale sur 2 090 km2. Elle comprend 24 divisions administratives, dont 19 districts désignés comme urbains et suburbains et 5 districts ruraux.

Saïgon a ses propres particularités par rapport aux autres grandes villes de ce pays asiatique. Durant la période coloniale, cette ville a été comparée à un immense parc verdoyant, qui procurait bien-être et repos, grâce à sa beauté et à la magnificence des nombreuses plantes qui y étaitent présentes. Malgré les nombreuses guerres qui s’y sont succédé, Saïgon conserve encore aujourd’hui une bonne partie de son patrimoine colonial.

Cette métropole du Sud se distingue également par son ambiance particulièrement animée. De nombreux vendeurs ambulants, des embouteillages de cyclomoteurs et d’innombrables passants y sont remarqués tous les jours. Même dans le soir, les habitants de cette ville ont l’habitude de se donner rendez-vous dans les places publiques et les restaurants pour discuter et manger entre amis.

économie de Saïgon – Ho Chi Minh ville

Aujourd’hui comme dans les temps anciens, Saïgon ou Hồ Chí Minh Ville s’impose comme le poumon économique de ce pays asiatique.

Cette municipalité est le lieu de concentration de la plupart des industries et des commerces du Vietnam. Les statistiques recensent plus de 300 000 entreprises, issues de divers secteurs d’activité, travaillant sur place. La plupart des banques et des compagnies d’assurance étrangères et locales ont également choisi Saïgon pour lancer leurs affaires.

Démographie de Saïgon – Ho Chi Minh ville

Sur le plan démographique, cette grande ville vietnamienne comptabilise près de 7 123 340 habitants, avec une densité de 3 400 habitants au km2, selon les données recueillies par le gouvernement vietnamien en 2009.

Climat à Saigon – Ho Chi Minh ville

Météo au Vietnam de Saigon, est plus chaud que le Météo à Hanoi au Vietnam. Saigon a un climat tropical super avec humidité moyenne, que Saigon (Ho Chi Minh), situé au sud de vietnamien, il n'est pas trop proche de la mer.

En climat tropical a deux saisons: la saison sèche et la saison des pluies. Contrairement à Hanoi (ce qui peut être considéré comme ayant quatre saisons, au moins, les habitants de Hanoi sont convaincus de cela), Saigon a pas d'hiver approprié.

La température moyenne annuelle est en général inférieure à 20 ° C. Surprises ne seront pas résister, comme la neige dans le nord du Vietnam.

Les mois les plus froids sont Novembre, Décembre, Janvier et Février, la température peut descendre à 15 º C. En revanche, dans les mois les plus chauds, comme le sont les mois d'été (Juin, Juillet et Août), la température peut monter à 39 ° C.

Météo à Saigon au Vietnam, va sûrement se réchauffer ou même chaud, avec risque d'averses surtout pendant les mois de Juin, Juillet et Août. Cela dit, à la fin Septembre - début Octobre réalisé le meilleur temps de l'année pour se rendre à Saigon (Vietnam), qui concerne le temps,. A ce moment, la chaleur est agréable, avec une faible probabilité humidité et la pluie de pas très élevé.

En parlant de la pluie Saigon (Vietnam) se comporte de la même manière que le Météo à Hanoi au Vietnam.

La majeure partie des précipitations se produisent pendant la saison des pluies (mai, mois de juin, juillet et août). Ces essaims sont intenses, mais de courte durée (20 minutes). La PoleStar est fortement recommandé, plutôt que d'un parapluie pour ces pluies diluviennes. Comme une curiosité, les Vietnamiens ont chuvasqueros leur moto, Pour éviter de se mouiller).

Cet effectif impressionnant fait de Saïgon la plus grande agglomération de ce pays asiatique. En elle seule, cette métropole rassemble 8.3 % de la population totale. La majorité est constituée de Kinh pour environ 90 % et les 10 % restants des minorités comme les Khmers, les Hoa, les Chams et les Rhades.

Que faire à Saïgon – Ho Chi Minh ville ?

Ho Chi Minh Ville ou Saïgon, fut un temps la capitale du Vietnam, titre qu’elle a laissé à Hanoï depuis. Aujourd’hui le poumon économique du pays, Ho Chi Minh est une grande ville souvent chaotique et bruyante comme ses sœurs asiatiques. Le flux des scooters dans les grandes avenues ne semble jamais cesser et une telle effervescence peut faire peur aux voyageurs venus visiter les beautés du Vietnam et non les grandes villes. Toutefois, il faut absolument que vous lisiez cet article pour savoir que faire et que voir à Saïgon pour mettre à profit votre précieux temps de baroudeur. Voici les activités et choses à ne pas manquer à Hô Chi Minh.

Faire un tour des plus belles pagodes, et des temples

La pagode « kaléidoscopique » de l’Empereur de Jade est généralement considérée comme la plus spectaculaire de la ville, mais elle fait partie d’une longue liste d’autres pagodes. Pour voir des temples et pagodes chinois, dirigez-vous dans le quartier Cholon. Vous y verrez notamment le Temple de Bà Thiên Hậu et la Pagode Quan Am. Pour une dose de couleurs de l’Inde du Sud, allez au Temple Mariamman, qui a été construit au 19ème siècle par des commerçants pour honorer la déesse hindoue Mariamman.

Boire un café délicieux

Depuis son introduction au Vietnam par les colons français au 19ème siècle, le café est devenu une obsession nationale qui rivalise avec le nôtre. Le café glacé, connu localement sous le nom de « ca phé sua da », est généralement privilégié dans les cafés. Il est préparé avec un café noir corsé et filtré goutte à goutte par un filtre en métal (style français) appelé « ca phe phin ». Il est servi avec du lait condensé sucré et de la glace. C’est le coup de fouet idéal ! Il se boit aussi chaud, et dans les deux cas c’est un régal.

Visiter les musées intéressants

Saigon possède quelques musées très intéressants sur l’histoire du pays, mais aussi sur la guerre du Vietnam. Deux musées sont à visiter en priorité :

– Le Musée de la Guerre (War Remnants Museum) : âmes sensibles s’abstenir, il propose des exemples graphiques de certains des pires incidents qui ont eu lieu pendant la guerre du Vietnam et l’invasion chinoise peu connue qui a suivie. On y découvre des photographies austères, des affiches d’armes et des dépouilles conservées de fœtus déformés par les produits chimiques. Au deuxième étage, une exposition permanente présente le travail de certains des meilleurs photographes ayant couverts la guerre, y compris beaucoup de ceux qui sont morts pour leurs efforts. Le musée est fermé entre midi et deux.

– Confortablement installé au milieu des jardins botaniques dans un beau bâtiment colonial français de 1929, le Musée d’Histoire expose 4 000 ans de vie et de culture vietnamienne depuis l’âge de bronze. La collection comprend des objets des civilisations Cham et Khmer ainsi que des objets illustrant la culture de terres en montagne, les périodes révolutionnaires et même des cadeaux accordés au président Ho Chi Minh avant sa mort. Tout n’est pas étiqueté, mais le cadre du musée justifie la visite. Dans le jardin on trouve des avions de guerre.

Voir les Tunnels de Củ Chi

À une heure de route hors des limites de la ville, tentez l’expérience claustrophobique des tunnels utilisés par les Viet Cong pour échapper à l’attention des forces américaines et vietnamiennes du Sud. La partie de visitable des tunnels de Củ Chi ne fait que quelques centaines de mètres, mais après avoir rampé sur vos mains et genoux à travers les tunnels mal éclairés pendant quelques minutes, en passant par des salles de stockage, des écoles et des dortoirs, il vous sera difficile d’imaginer vivre des semaines en souterrain comme l’on fait jusqu’à 16 000 personnes (!). À la surface, vous trouverez des exemples des nombreux pièges dévastateurs utilisés par les rebelles pour mutiler et blesser chaque ennemi qui passait à proximité. Sur place il est possible de tirer à l’AK-47 et autres armes.

Assister à la Messe de midi au Temple Cao Dai

Si vous partez explorer les tunnels de Cu Chi, votre journée sera couplée à la visite du Temple Cao Dai de Tây Ninh. Ce temple d’une architecture remarquable est à voir ! À l’intérieur, vous y trouverez une salle superbement décorée. Pensez à monter sur les coursives avant midi pour assister à la Messe qui a lieu à la mi-journée. La cérémonie est très belle.

Découvrir le Delta du Mékong

Souvent surnommé le « bol de riz » du Vietnam, ce labyrinthe flottant de 39 000 km² demeure l’une des régions les plus densément peuplées du pays. Environ quatre heures de route sont nécessaires depuis Ho Chi Minh pour arriver dans un autre monde, où les marchés, les villages et les écoles flottent sur de tentaculaires estuaires. Le plus simple est de réserver un tour d’au moins 2 jours sur le Delta du Mékong pour en profiter un minimum (la route est longue). Vous pouvez même rallier le Cambodge par le Mékong en bateau si vous préférez éviter la route ou l’avion pour rejoindre le pays voisin.

Traverser la rue

Le Vietnam comptait plus de 35 millions de scooters et moto en 2012 et Ho Chi Minh étant la ville la plus peuplée, ses rues débordent de deux roues. Il n’existe pas trop de règle de circulation et vous aurez du mal à traverser une rue si vous êtes timide et hésitant(e). Il ne faut pas avoir peur, juste être déterminé et s’engager. L’expérience vous fera sourire (après avoir eu chaud…). Il paraît que la meilleure façon de traverser la rue est de fermer les yeux, prendre une grosse respiration, (faire vos prières), et avancer avec un rythme soutenu. Les scooters vont alors vous éviter naturellement pour former comme une coquille autour de vous (si, si !).

Passer admirer la Cathédrale et le bureau de poste

La Cathédrale Notre Dame, qui a été construite par les français au 19ème siècle n’est pas forcément engageante à première vue (ni à la seconde en fait ;-)). Mais allez y jeter un œil lors d’une journée de visite à pied de la ville par exemple. Juste à côté, le bureau de poste central de style gothique est ouvert depuis 1886. A l’intérieur, la structure métallique conçue par Gustave Eiffel donne une forme arrondie au plafond. Les murs décorés avec des cartes coloniales françaises encadrent un portrait de Ho Chi Minh, tandis que les sols carrelés élaborés complètent l’allure raffinée de la salle.

Manger pour rien du tout

Ho Chi Minh fait partie des 10 meilleures villes pour manger dans la rue. Et ici, vous ne mangerez que pour une poignée de dongs. La soupe Pho est le plat national et vous en trouverez partout dans la rue pour moins d’un euro. Pour manger plus copieusement, dirigez-vous vers le Marché Bến Thành, où vous pourrez également faire quelques bonnes affaires sur les tissus et les bibelots.

Sortir et profiter de la vie nocturne

Au cours des dernières années, des bars éphémères (ou de rue) ont commencé à fleurir dans la ville, profitant d’emplacements laissés vides par des travaux de construction, et offrant de la bière pas chère, des viandes grillées et une bonne ambiance. On en trouve rue Pasteur et Thái Văn Lung. Ceux qui recherchent des bars et des clubs peuvent se rendre à l’angle de Bui Vien et De Tham dans le quartier des routards. Autrement, il est intéressant de monter au 23ème étage de l’hôtel Sheraton Saigon, qui offre un rooftop bar avec d’excellents cocktails et sûrement la meilleure vue de la ville by night. Même les locaux y vont.

Comment aller à Ho Chi Minh Ville ?

La compagnie nationale Vietnam Air propose des vols réguliers depuis la France vers Ho Chi Minh Ville. La majorité des grandes compagnies européennes comme Air France ou Lufthansa propose également des vols vers Saigon. Des avions de la compagnie Qatar Airways volent également vers le Vietnam et Ho Chi Minh Ville en faisant escale à Doha. Trouvez un vol pas cher pour Saigon sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Hôtels à Saigon - Ho Chi Minh - ville

Vous aurez un vaste choix de chambre à Saigon qui est abordable pour des petits budgets comme des plus généreux. Si les hôtels situés dans le district 1 sont les plus conseillés aux visiteurs, ceux dans les districts 3 et Phu Nhuan où la circulation est plus fluide correspondent mieux aux voyages d’affaire.

Voici quelques informations pour votre référence sur les types d’hôtel à Saigon

Dortoir :le prix oscille entre 200.000 VND – 400.000 VND/lit/nuit.

Bonnes adresses: Saigon Central Hostel, Saigon Charming Hostel, Eco Backpackers Hostel,...

Hôtel pas cher (1-2 étoiles): le prix variant entre 250.000 – 500.000 VND/chambre/ nuit.

Bonnes adresses: Hoai Pho Hotel, Green Suites, Pink Tulip Hotel,…

Hôtel de 3 étoiles: le prix varie entre 500.000 – 1.200.000 VND/chambre/nuit

Bonnes adresses: Dragon Palace II Hotel, Asian Ruby Select Hotel, Eden Garden Hotel

Hôtel de confort (4- 5 étoiles):

Les chambres sont offertes à partir de 1.200.000 VND comme étant souvent implantées au centre-ville ou bien praticables pour les déplacements.

Bonnes adresses: Royal Hotel Saigon, Silverland Jolie Hotel & Spa, Grand Silverland Hotel & Spa…

Meilleurs restaurants à Saigon – Ho Chi Minh ville

Durant notre séjour à Hô Chi Minh-Ville au Vietnam, nous avons pu découvrir de nouvelles saveurs culinaires grâce à la cuisine vietnamienne. C’était aussi l’occasion pour nous de déguster (et parfois découvrir) de très bons plats internationaux.

Bon marché, copieux et agréables à tout moment de la journée, les plats vietnamiens tels que le « pho » ou les rouleaux de printemps sont des plats que vous devez essayer au moins une fois si vous venez ici.

Manger dans la rue est expérience unique. Vous aurez partout l’occasion de vous acheter un plat pour dîner ou prendre une simple collation en journée dans un stand. Mais vous aurez parfois besoin d’aller manger dans un restaurant pour profiter d’un peu plus de confort, d’un service soigné et de plats plus aboutis.

Dans cette ville en pleine effervescence, les menus des restaurants sont variés. En effet, ils proposent non seulement de délicieuses cuisines vietnamiennes, mais aussi des saveurs internationales, y compris Française, Indienne, Mexicaine, Italienne, Japonaise, thaï et Chinoise.

Aujourd’hui, nous avons envie de vous partager nos coups de cœur. Voici une liste des 8 meilleurs restaurants du District 1 de Hô Chi Minh-Ville qui vous permettront de découvrir différentes saveurs culinaires.

Benthanh Street Food Market

Ouvert en 2015, ce « food court » (signifiant aire de restauration) a atteint une bonne réputation en très peu de temps. L’organisation est un peu différente des autres food court, car ici vous recevez un numéro dès votre commande et ainsi attendre d’être servi.

Le lieu est très populaire auprès des touristes, mais les habitants viennent aussi pour profiter de la nourriture et de l’ambiance. Cet endroit est chaleureux et un peu bruyant. Dès la nuit tombée, l’animation est plus importante. Parfois des concerts de musique ont lieu.

Bien que la nourriture asiatique soit la spécialité du coin, vous trouverez également des plats européens. Très savoureux, les plats sont à un prix raisonnable, en moyenne 80 000 VND (soit 3 €). Voici certains des stands que vous pourrez trouver dans ce food court :

Un Français qui prépare devant vous d’excellentes pâtes et des pizzas en face de ce stand, vous trouverez des plats de poissons et de crustacés, aussi très bons.

Quelques stands de spécialités vietnamiennes qui font de très bons nems et rouleaux de printemps. Ces derniers sont préparés avec des vermicelles, des tranches de porc, des crevettes, du basilic, de la laitue, le tout bien enveloppé dans une feuille de riz. En raison de sa saveur très subtile, vous pouvez le tremper dans un mélange de piment fraîchement moulu servi en accompagnement.

Cuisine au wok : des nouilles ou du riz frit avec de la viande et des légumes entre autres

un Indien qui prépare de succulents buriyani (plat à base de riz basmati préparé avec des épices, de la viande, des œufs ou des légumes), naan (pain indien) très grand et le fameux riz au curry.

Vous trouverez aussi un stand préparant des poulets rôtis à la broche servis avec du riz.

Méfiez-vous d’un stand dont les photos donnent très envie, mais les viandes proposées sont assez originales comme du crocodile servi avec des frites.

D’autres stands de plats vietnamiens traditionnels tels que le Pho (soupe de nouilles) et les banh Xeo (crêpes)

pour boire quelque chose de rafraichissant, la plupart des stands offrent des boissons (bière, soda…), mais il y a aussi un stand qui mix des jus de fruit frais. Essayez le jus au sucre de canne.

En dessert, vous trouverez un stand de glaces qui offre beaucoup de choix de parfum. Vous pouvez les commander en cônes ou en pot.

Marukame Udon

Ce restaurant propose des spécialités japonaises, très réputées à Hô Chi Minh-Ville. En soirée, les habitants font la queue pour entrer dans l’établissement. Leurs spécialités sont les soupes de nouilles qu’ils préparent aux yeux de tous, que ce soit les pâtes (udon) ou le bouillon.

Si vous n’avez jamais goûté ce type de plat, voici quelques explications. Les udon sont les pâtes les plus consommées au Japon. Elles sont préparées avec de la farine de blé tendre (froment). Ce sont les pâtes japonaises les plus épaisses : de 2 à 4 mm de largeur. Leur couleur varie de blanc à blanc cassé et leur consistance est molle et élastique. Les udon peuvent se consommer chaudes ou froides, ce qui les rend très appréciables, notamment en période estivale, permettant de lutter contre les étés japonais relativement chauds.

C’est une belle découverte que nous avons faite, car ces soupes sont délicieuses. Le restaurant est sous forme de self. Prenez d’abord un plateau et commandez votre plat principal au chef. Une fois servi, vous pouvez continuer le parcours en vous servant des quelques brochettes de viandes, poissons ou légumes frits proposés avant le passage à la caisse.

Rang Dong Hotel

Dans ce restaurant qui fait également office d’hôtel sont servies des spécialités vietnamiennes. Le cadre est assez typique puisque vous êtes installés sur des tables basses avec des chaises qui le sont tout aussi auprès d’habitants ou de touristes asiatiques.

Un barbecue attirera probablement votre attention, car il dégage une bonne odeur de viande ou de poisson grillés. Pour les avoir testées, elles sont très bonnes.

Mais le plat le plus servi dans cet établissement est le Pho. Nous vous expliquons plus précisément ce qu’est un Pho et comment le manger, car la première fois nous avons été dubitatifs…

Le Pho est sont des nouilles de riz servies dans un bouillon avec du bœuf, des germes de soja, des quartiers de citron, et de plantes aromatiques vertes comme le basilic, la menthe, la coriandre et des oignons. Un bol de base contient des tranches de bœuf, des boulettes de viande de bœuf, mais on peut aussi opter pour des ingrédients plus exotiques tels que le tendon de bœuf, des émincés d’estomac de porc, et du cartilage.

Comme manger un hamburger aux États-Unis, une pizza cuite au feu de bois en Italie ou des sushis frais au Japon, le Pho au Vietnam est une vraie institution. Les locaux le mangent pour le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner, dans les plus grands restaurants aux petits stands de rue installés pour quelques heures.

Comment manger le Pho ?

Manger un Pho n’est pas très instinctif pour les étrangers. Il faut avoir quelques informations en tête pour respecter les coutumes locales.

La meilleure façon de l’attaquer est d’avoir vos baguettes dans une main et une cuillère à soupe dans l’autre. Prenez dans un peu de bouillon avec votre cuillère et prenez les nouilles de riz en utilisant vos baguettes. Puis sélectionner quelques ingrédients pour les manger en mélangeant ou non avec le bouillon et les nouilles. Facile. Mais il y a autre chose.

Lorsque vous être servi, vous serez toujours muni d’une assiette de garnitures où il y a généralement des germes de soja, du basilic thaï et des tranches de piment. Vous aurez aussi quelques sauces disponibles sur la table.

Voici une vidéo pour mieux comprendre comment manger le Pho > Pour activer les sous-titres, cliquez sur l’icône sous la vidéo.

Cyclo resto

Ce restaurant a été le premier que nous avons testé à Hô Chi Minh-Ville. Depuis ce jour, nous sommes convaincus que les plats vietnamiens sont exquis. Nous avons vécu une réelle expérience culinaire, en plus de l’accueil chaleureux.

Au programme, un menu unique et original est proposé dans le restaurant. Nous vous le partageons de suite :

Rouleaux de printemps vietnamiens

Soupe de courgettes accompagnée de crevettes

Tranches de porc frit avec légumes croquants

Ragoût de poissons préparé dans un pot en terre cuite (« clay pot »)

Tranches de poulet frit à la citronnelle

Riz blanc cuit à la vapeur

Café vietnamien chauffé à la bougie

Le restaurant propose également des cours de cuisine et des journées guidées pour déguster les spécialités de la région.

Natraj Indian Cuisine Restaurant

Si vous aimez la cuisine indienne, alors ce restaurant est fait pour vous. Le cadre est très agréable et le personnel accueillant.

Voici ce que vous pourrez trouver comme type de plat :

Des samossas à la viande et aux légumes

des oignons frits

des sucettes de poulet

du poulet, mouton, poisson ou crevette à la sauce curry indienne

des biryani cuisinées de différentes façons

le fameux butter chicken

il y a également beaucoup de plats végétariens à base de lentilles, de pois chiches…

d’excellents naans à l’ail, au fromage, nature, au beurre, au piment ou même à la noix de coco

et différentes variétés de riz

Ce sont des plats que l’on retrouve dans tous les restaurants indiens, mais nous tenons à préciser que les plats sont très bien préparés et à des prix raisonnables.

Ryoshi Sushi Ikeikemaru

Au centre commercial Saigon Centre, il y a une offre très large de restaurants où pratiquement toutes les cuisines sont proposées. Nous avons testé ce restaurant de sushis, dont le principe fonctionne comme un buffet. Les plats préparés par les chefs devant vous défilent sur un tapis roulant.

Même règle pour tout le monde, chaque assiette récupérée coûte 25 000 VND.

Le repas se fait en totale autonomie, la serveuse passe uniquement pour commander les boissons. Les sauces soja, le wasabi, le gingembre, les serviettes et les baguettes sont directement à disponibilité sur les tables.

Beaucoup de choix vous sont proposés tels que :

des sushis de saumon, de thon

des makis aux différentes saveurs

des soupes misos

des gâteaux type tiramisu en guise de dessert

des bols de riz blanc

et même des frites

Barbecue Garden

La raison pour laquelle vous serez tenté de venir dans ce restaurant est sûrement pour son « Happy Hour » offrant la bière à 21 000 VND. Cet endroit est idéal pour boire un verre le soir ou même en journée après quelques heures de marches et de visites en ville.

La cadre est très charmant puisque le restaurant est situé dans un jardin avec de grands arbres et de belles plantes. Le soir, tout est illuminé grâce aux guirlandes entremêlées dans cette nature florissante.

La spécialité de ce restaurant est le barbecue, comme son nom l’indique. Au centre de chaque table est disposée une plaque de cuisson pour que vous puissiez cuire vos aliments crus (poissons, poulet, bœuf, légumes).

Au menu, de grandes assiettes sont proposées avec différents assortiments à partager à plusieurs, tels que des brochettes, des morceaux de viandes, de poissons ou de crustacés, de légumes en bâtonnets. Ce sont les « Barbecue Garden Combos ». Comptez environ 300 000 VND pour une grande assiette. Mais vous pouvez aussi commander des plats à la carte.

Le restaurant organise parfois des soirées pour profiter d’un repas chaleureux à 2 ou à plusieurs en musique.

Dunkin Donut

Oui, Dunkin Donuts fait partie de notre Top 8. Si vous n’avez jamais dégusté de donuts de cette marque, ultra réputée aux États-Unis, alors vous serez plus que satisfait.

Profitez-en pour aller y faire un tour lors de votre visite de la Grande Poste et de la Cathédrale Notre-Dame de Saigon, puisqu’il est situé juste à côté.

Le principe est de se servir soi-même. Prenez un plateau et une pince pour choisir vos donuts préférés et passez ensuite à la caisse. Regardez bien autour de vous, car il y a des offres du type 4 achetés le 5e offert.


Mots-clés sur google: ho chi minh ville, saigon, que faire à ho chi minh ville, visites a faire a saigon et alentours, que faire à saigon, que voir à saigon, cathédrale notre-dame de saïgon, poste centrale de saïgon, opéra de saigon, palais de la réunification, top 16 des choses à faire à saigon, visite de ho chi minh ville, dans la région de saigon, marché ben thanh...

Saigon Ho Chi minh ville
5 (100%) 3 votes